Archives for category: Poème

Café-des-Nattes

Comme un fils du désert au pays des grands lacs

Je veille sur la ville au sommet de ma tour

Elle fourmille à mes pieds la multitude humaine

Empruntant tout le jour des chemins souterrains

Mais au ciel qui l’éclaire au-dessus de ma tête

J’offre le vent soufflant sur les pistes de crêtes

Dans un récit narré autour d’un thé brûlant

A l’ombre d’une tente en laine de mouton

Comme un prince en exil dans les terres du Nord

Je veille sur la ville au sommet de ma tour

Quand j’observe les toits par mes grandes jumelles

Dans la blanche lumière d’une aiguille de glace

Je retrouve les nuits où la lune étoilée

A l’écho répété des chiens dans le lointain

Bénissait le parfum d’une fleur de jasmin

Comme un palmier croissant aux forêts d’Occident

Je veille sur la ville au sommet de ma tour

Un incendie le soir se lève à l’horizon

Et je vois aux feuillages embrasés de l’automne

Luire les reflets d’or des dômes d’Orient

♦ ♦ ♦

20 Août 2013

hermite

Je vieillis doucement dans les forêts lointaines

Le murmure des sources accompagne mes pas

Et je parle aux rochers, à la neige, aux oiseaux

Baptème du castor, prières des grenouilles

Chaque jour je retourne au lac de montagne

Pour y baigner mon corps aux clapotis du ciel

Depuis quelques années les sons se font plus doux

Aux souffles du printemps j’entends moins bien qu’avant

La clameur éperdue des canards migrateurs

Dans mon âme pourtant sonne toujours plus fort

Une basse inaudible aux foules caquetantes :

Le fier barrissement du grand éléphant blanc

♦ ♦ ♦

17 Août 2013

Chemin

Le chemin monte et descend en même temps

Au-dessus de vallées plus profondes

Il découvre toujours de plus hautes montagnes

A sa source, c’est une soif ardente

Un coeur percé qui questionne le ciel

Campé sur un glacier au-dessus des nuages

Au milieu des torrents de montagne

C’est une colère sacrée qui s’élève

La voix des grandes chutes au-dessus des forêts

A son estuaire c’est un fleuve de vie

Son delta ses mangroves au-dessous du soleil

Et sa plaine fertile arrosée des nuages.

♦ ♦ ♦

15 Août 2013